LANGUES RA

Les camps : Buchenwald




Buchenwald
Camp de concentration dans la région de Thuringe, à proximité de Weimar, mis en fonction en juillet 1937. Sur la porte d’entrée cette phrase "Jedem das Seine" : "A chacun son dû", les SS adoraient ce genre d’humour. Crematorium, salles de dissection, chambre de tortures, pendaison, crocs de boucher, étaient le lot quotidien des détenus.
Entre 1937 et le 11 avril 1945, jour de sa libération par les américains, environ 266 000 personnes de nationalités diverses incluant 350 prisonniers de guerre alliés occidentaux ont été incarcérées à Buchenwald. Une évaluation situe le nombre de morts à 56000, 38 000 environ ont pu être identifiés.



Dora-Mittelbau ou Nordhausen-Dora
Camp de concentration implanté pour l’industrie de guerre, à côté de Nordhausen, pas très loin de l’Elbe, situé dans les collines du Harz.
Dans ce camp les nazis regroupèrent des usines et ateliers pour construire des V1 et des V2, et utilisaient une main-d’œuvre concentrationnaire. Ils envoyèrent un premier convoi de Buchenwald en septembre 1943.
Le tunnel fut construit dans une colline « Kohnstein ». Les déportés travaillaient à creuser le tunnel et étaient enfermés à l’intérieur. Plus tard un camp fut construit à l’extérieur et il y eu 30 000 détenus environ. Le camp fut libéré par l’armée américaine en avril 1945.